Je vous présente un des derniers objets sortis de l'atelier, l'attrape-rêves. Les formes sont en bois de palette, contrairement au cercle qui est en bois contre plaqué, la palette n'étant pas assez large pour ça!

Pour cet objet, il m'a fallu faire quelques acquisitions de dentelles, galons et perles de toutes sorte...

Et faire preuve d'un peu d'imagination... Celui-ci est de teinte naturelle

 

DSCN0332

 

DSCN0333

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire du capteur de rêves: lu sur l'excellent site " les peuples amérindiens" (http://amerindien.e-monsite.com)

"Le capteur de rêves est une pièce artisanale perpétuant une légende amérindienne. Tissé un peu comme une toile d'araignée, il a pour fonction de filtrer tous les rêves. La légende veut que ceux-ci traversent la toile, les bons rêves se dirigent vers les plumes et ressortent pour rester dans la chambre. Les mauvais sont emprisonnés dans la pierre située sur la toile jusqu'au lever du soleil. Au premiers rayons de lumière, les mauvais rêves seront brûlés.

Il faut savoir qu'au départ, il ne s'agissait que d'un filtre pour empêcher les cauchemars de venir troubler les enfants qui dormaient. Pour la première tribu indienne, il existait une araignée qui veillait au sommeil des enfants en tissant sa toile au dessus d'eux, mais lorsque la tribu grandit et que les indiens se dispersèrent sur le territoire, l'araignée n'étant plus capable de visiter tous les enfants, elle demanda aux femmes de l'aider dans sa tâche et de confectionner un attrape-rêves en fibres végétales ou animale...

Pour tous les passionnés de l'histoire des indiens, je leur conseille ce site très, très, intéressant!